Nos Principales interventions

L’accueil des communautés et des malades au siège de l’association : Dans le cadre de cette
activité, l’Association accueille dans son centre sis à son siège au secteur 12, des personnes atteintes
par les maladies infectieuses et leurs proches (VIH, tuberculose, paludisme, hépatite …). Il est ouvert
du lundi au vendredi de 8h à 17h30mn et le samedi de 8h à 12h (ouvert depuis 2004).
L’accompagnement des malades et de leurs familles :
Afin d’accompagner les malades et leurs familles de façon décente, l’association :
 Assure la prise en charge sur le plan médical des PVVIH en partenariat avec le CMA, et des
structures associatives (Association Dounia Solidarité en association Vie Positive de 2005 en
2007);


Assurer des séances de groupes de parole, de clubs d’observance, d’éducation
thérapeutique, des visites à domicile et à l’hôpital au profit des personnes vivant avec le
VIH (financement de Médecin Sans Frontière de 2004 en 2007 et du Programme d’Appui au
Monde Associatif et Communautaire de 2005 en 2014);
 Assurer des consultations Infirmières au profit des PVVIH et leurs proches (fond propre
depuis 2004);
La promotion de la santé : Dans le cadre de la promotion de la santé, ADAPMI intervient dans 4 CSPS
(Zagtouli, Zongo, secteur 12 et 14) avec l’appui du Programme d’Appui financier au Monde Associatif
et Communautaire (de 2005 en 2014 sur le paludisme, la tuberculose et le VIH/SIDA) et l’appui
financier du Programme d’Appui au Développement Sanitaire (de 2009 à 2015 sur le paludisme, la
tuberculose, le VIH/SIDA, l’hygiène et l‘assainissement, la nutrition, la planification familiale,
l’importance de la vaccination, la distribution à base communautaire de produits non prescriptible).
La réduction des risques : Dans le domaine de la réduction des risques, la prévention constitue un
des moyens privilégié de lutte contre les maladies et autres pandémies. A cet effet l’ADAPMI utilise
les moyens suivants :
    – L’Information l’Education, Communication, pour le changement de comportement  (IEC/CCC) ;
     – La prévention de proximité ;
     – L’éducation sur le comportement sexuel en milieu scolaire ;
     – Le conseil de dépistage volontaire et anonyme (CDV) ;
     – La promotion des préservatifs masculins et féminins;
     – La distribution à base communautaire de produits non prescriptibles ;
     – La disponibilité d’une documentation actualisée sur la pandémie
     – Et la démonstration pour la préparation de la bouillie et farine enrichie.

     Assistance sociales : Cette assistance s’effectue sous diverses formes de façon ponctuelle et surtout
selon les ressources disponibles (de 2005 en 2014 sur fond FSMOS/ SP CNLS). Il s’agit notamment :
          – Des dons en fournitures scolaires aux orphelins et enfant vulnérables ;
          – Des appuis pour le paiement des frais de scolarités des OEV ;
          – L’organisation en fin d’année d’un arbre de noël et / ou des activités récréatives au profit des OEV.

     Renforcement de capacités des membres et des bénéficiaires : Afin donc de renforcer la
performance des membres et des volontaires de l’association, des rencontres mensuelles, des sorties
supervisions sont organisées. Des formations sont aussi organisées au profit du personnel et des
bénéficiaires par les personnes ressources membres et les partenaires techniques;

    Des activités de collectes de ressources financières, matérielles et techniques sont organisées chaque
année en France et au Burkina Faso (collecte de dons et de fonds auprès du grand public et la
soumission aux appels à projet) pour la mise en œuvre des activités de l’association et pour soutenir
dans la mesure du possible les victimes des maladies endémiques, de la pauvreté.